entreprise

5G : quels retours sur investissement pour les entreprises ?

5g entreprise

Alors que la 5G se déploie progressivement en France, on ne fait pour l’heure qu’entrevoir les énormes potentialités qu’elle offrira aux particuliers comme aux entreprises. Pour ces dernières, cette technologie permettra de soutenir les nouveaux usages tels que l’Internet des objets (IoT), les capteurs industriels et l’intelligence artificielle. Elle devrait ainsi insuffler une nouvelle dynamique à l’économie française en dopant le chiffre d’affaires des entreprises.

Des opportunités alléchantes

Depuis quelque mois, les quatre opérateurs nationaux (Bouygues Télécom, Orange, SFR et Free) déploient la 5G à travers la France. Ce maillage du territoire devrait s’accélérer en 2021 pour une pleine utilisation de la 5G dans les deux ou trois ans à venir. On estime que cette technologie va révolutionner notre société, particulièrement les secteurs économiques. En effet, elle va accélérer l’adoption de nouveaux usages tels que les capteurs industriels, l’Internet des objets (IoT) et l’intelligence artificielle. Grâce à un débit 5 fois plus élevé et une vitesse de téléchargement 7 fois plus importante que la 4G, ce nouveau standard va optimiser les méthodes de travail collaboratif et le travail à distance. La 5G permettra aux collaborateurs d’échanger des fichiers très volumineux, de les partager facilement et de travailler en tout lieu.

20 milliards d’euros dans les 15 premières années

Au regard de ces possibilités, on se rend compte que la 5G professionnelle va donner un nouveau souffle à l’économie tricolore. Elle sera source de croissance par le renforcement de la compétition des entreprises nationales. Cet impact économique a été évalué dans une étude publiée en février 2021 par le constructeur suédois Ericsson en partenariat avec l’américain QualcommSelon cette étude menée par le cabinet Analysys Mason, la 5G pourrait rapporter 20 milliards d’euros en 15 ans de déploiement et sur l’intégralité des secteurs d’applications (industrie, transports, santé, environnement, éducation, etc.). L’industrie 4.0 pourrait générer à elle seule 5,7 milliards. Un chiffre d’autant plus important qu’elle n’investira que 0.8 milliard. Ce qui nous donne un retour sur investissement de plus de 600%.

Des défis à relever en France

La 5G professionnelle constitue ainsi une aubaine pour la France, qui doit se montrer plus réactive en couvrant rapidement l’ensemble du territoire. Elle attirera ainsi davantage de groupes et mettra les entreprises nationales dans les conditions optimales pour performer. Aussi, l’Hexagone doit mettre en place une stratégie plus robuste afin de rendre disponible le meilleur de cette technologie aux acteurs qui en ont le plus besoin. L’étude d’Ericsson et Qualcomm suggère de miser sur trois points majeurs pour relever ce défi. D’abord il faudra rapidement déployer les infrastructures 5G pour les usines et les sites industriels intelligents. Ensuite, améliorer la couverture réseau en touchant les zones moins denses et blanches. Enfin, l’Etat devra encourager les opérateurs à injecter la 5G dans le domaine du Smart Urban, qui comprend la construction, les véhicules connectés et les transports publics notamment.

Des expérimentations avec Hub One

De leurs côtés, les entreprises doivent continuer leur investissement dans des infrastructures performantes afin de profiter au maximum du réseau 5G. Certains opérateurs ont une expertise reconnue dans le déploiement des réseaux haut débit. Citons Hub One, un spécialiste des technologies digitales pour les entreprises. En juillet 2020, cette filiale du groupe ADP s’est associé avec Ericsson pour déployer un réseau mobile 4G/5G au sein des aéroports de Paris. L’objectif est de développer des cas d’usage dans la sécurité et le transport avec notamment une amélioration de la traçabilité des bagages des voyageurs. Hub One a précisé que les fréquences seront d’abord exploitées en 4G sur un réseau déjà prêt pour la 5G. Celui-ci va ensuite basculer complètement quand l’écosystème sera mature. Cette transition devrait s’opérer sur deux ans.

La 5G représente une nouvelle étape cruciale dans la digitalisation de l’économie française. Un enjeu que les entreprises de l’Hexagone perçoivent de plus en plus fortement, ce qui explique la course contre la montre entreprise par les opérateurs pour le déploiement de ce nouveau réseau ultra rapide.